17 janvier 2018

Des nouveautés pour le programme de génie agromécanique

L’ITA est fier d’annoncer que le programme de technologie du génie agromécanique (TGA), offert au campus de Saint-Hyacinthe, sera actualisé à compter de l’année scolaire 2018-2019.

Les modifications apportées surviennent un an après la tenue des comités école-industrie avec des acteurs provenant des secteurs de la machinerie et des équipements. « Il était essentiel pour l’ITA de procéder à une actualisation du programme dès l’automne prochain, de manière à mieux répondre aux besoins exprimés par l’industrie », explique Mme Chantal Vallée, directrice des études par intérim à l’ITA.

Les principales orientations retenues à la suite des rencontres des comités école-industrie sont les suivantes :

- Introduire un cours sur l'équipement dès la première année de formation;
- Réduire certaines tâches manuelles et les concentrer en première année;
- Augmenter le volet « conduite de machines » en première année;
- Augmenter le nombre d’heures consacrées au diagnostic électronique en troisième année;
- Augmenter le nombre d’heures consacrées aux technologies d'agriculture de précision;
- Ouvrir un cours sur l'optimisation de machines en troisième année.


Les changements apportés au programme de TGA font suite aux rencontres de l’Institut avec des acteurs provenant des secteurs de la machinerie et des équipements agricoles.


 

Rappelons que les comités école-industrie sont des lieux de rencontre et de discussion où les membres ont pour mandat de partager leurs expertises et leurs idées sur le développement et la révision des programmes de formation, sur les besoins de perfectionnement et sur les besoins futurs en main-d'œuvre du milieu.

L’ITA, campus de Saint-Hyacinthe, est le seul établissement d’enseignement au Québec à offrir un programme d’études collégiales axé sur le génie agromécanique. À la suite de leur formation, les technologues diplômés de l’ITA sont en mesure de répondre aux besoins techniques d’une clientèle diversifiée, qu’il s’agisse de machinerie agricole ou d’équipement de ferme. Une fois sur le marché du travail, ces technologues occupent des postes touchant les départements de pièces, la vente et le service à la clientèle chez les concessionnaires de machinerie et de véhicules agricoles ou concernant le soutien technique relatif aux produits. Certains mettent également à profit les compétences acquises à l’Institut pour démarrer leur propre entreprise agricole ou pour rejoindre l’entreprise familiale.

Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez la page Internet www.ita.qc.ca/TGA. Soulignons par ailleurs que la période d’admission au programme de technologie du génie agromécanique se poursuit jusqu’au 1er mars par l'entremise du www.sram.qc.ca. Les personnes intéressées par la formation peuvent assister à des cours afin de confirmer leur choix grâce à la formule « Étudiant d’un jour ».