ITA - Des élèves du primaire s’initient à l’horticulture au campus de Saint-Hyacinthe
11 avril 2011

Des élèves du primaire s’initient à l’horticulture au campus de Saint-Hyacinthe

Des élèves de 4e et 5e année de l’école Saint-Charles-Garnier de Saint-Hyacinthe et les élèves de 3e et 4e année de l’école Maria-Goretti de Sorel-Tracy ont respectivement passé les journées du 1er et du 9 avril dans les serres de l’ITA, campus de Saint-Hyacinthe.Annie Lachapelle et ses visiteurs le 1er avril 2011

Les participants ont été guidés tout au long de leur journée de visite par Annie Lachapelle, Pascal Gauthier et Vincent Dubois Mercier, étudiants au programme de technologie de la production horticole et de l’environnement (TPHE). Avec ces animateurs hors pair, les jeunes visiteurs ont eu droit à une visite du complexe serricole de l’ITA où on leur a montré et expliqué différentes cultures et méthodes de production. Vincent Dubois Mercier, lors de la visite du 1er avril 2011Ainsi, ils ont pu mettre la main à la terre en rempotant eux-mêmes des boutures de Coléus qu'ils ont pu rapporter à la maison. Finalement, ils ont eu la chance de visiter les serres de collection et le laboratoire de micropropagation. Ils ont également eu le loisir de semer un haricot chacun. Tous étaient ravis de leur expérience!

 

Pascal Gauthier présente le bassin hydroponique lors de la visite du 8 avrilLes élèves ont mis la main à la terreCette activité s’insère dans le cadre de la trousse éducative Mes aliments, j'en prends soin! distribuée dans les écoles primaires par le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ). Dans l’objectif de rapprocher les jeunes de la culture des aliments, un concours a été lancé au début de l’année 2009. Il s’agit donc déjà de la troisième édition du concours qui devrait se répéter annuellement. Outre la journée à la serre au campus de Saint-Hyacinthe, les participants courent la chance de gagner une visite au campus de La Pocatière, ou au campus McDonald de l’Université McGill ou bien au Centre de recherche en santé animale de Deschambault.

Cette initiative du MAPAQ gagne en notoriété d’année en année. À titre d’exemple, plus de 400 écoles primaires du Québec avaient participé à l'édition 2010 du concours.