ITA - 153-EE4-TA-Évaluation agroenvironnementale des sols

Évaluation agroenvironnementale des sols

Objectif intégrateur 

Interpréter les données et les observations afin de poser un diagnostic sur l’état du sol, déterminer son potentiel agricole et formuler des recommandations pertinentes quant à son utilisation dans une perspective d’agriculture durable, et ce, à l’aide d’une démarche rigoureuse.

À la fin du cours, l’élève sera capable, à partir des informations disponibles dans diverses références pédologiques et après avoir fait la caractérisation d’un profil de sol et de son site, de faire une évaluation agroenvironnementale du sol. Cela veut dire interpréter les données et observations faites au champ afin de poser un diagnostic sur l’état du sol, établir sa vulnérabilité à diverses formes de dégradation et à la pollution de l’eau, déterminer son potentiel agricole et formuler des recommandations pertinentes quant à son utilisation dans une perspective d’agriculture durable et ce, à l’aide d’une démarche rigoureuse.

 

Contenus enseignés 

  • Vue d’ensemble de la pédologie
  • Cueillette d’informations sur les séries de sols à partir des références appropriées suivie de son interprétation
  • Caractérisation des profils de sols et identification de la série de sols
  • Détermination du potentiel agricole d’une série de sols et de sa vulnérabilité à la dégradation et à la pollution de l’eau


Approches pédagogiques

Aspects théoriques en classe : description et interprétation des informations contenues dans diverses références pédologiques, définition de l’indice DRASTIC et comment ses paramètres influencent le risque de pollution de la nappe d’eau souterraine.

Aspects pratiques au champ : à l’aide de son sens de l’observation et avec rigueur, caractérisation de profils de sols et de leurs sites, identification de la série de sols et interprétation avec justesse des données et observations recueillies afin de poser un diagnostic sur l’état du sol.

Application concrète des apprentissages au moyen :

  • d’une fiche synthèse : relations entre les observations au champ et l’état du sol;
  • d’un travail intégrateur : avec autonomie et à partir des données terrain et de références pédologiques, traitement des informations recueillies sur les séries de sols étudiées afin d’établir leur vulnérabilité à la dégradation et à la pollution ainsi que leur potentiel agricole. Formulation de recommandations pour bien gérer la série au plan agronomique et environnemental.