ITA - Technologie de la production horticole et de l'environnement - Profil en agroenvironnement

Profil en techniques d'intervention en agroenvironnement
(Voie D, environnement)
Campus de La Pocatière

(153.B0)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous si…

Vous êtes passionné d'environnement, de ressources naturelles, de développement durable, de végétaux, de santé des sols et de qualité d'eau. 
Vous vous intéressez aux bonnes pratiques agricoles et aux biotechnologies vertes.
Vous souhaitez travailler dans le domaine du service-conseil, de la représentation commerciale ou de la gestion technico-économique.


Vous y apprendrez à :

-caractériser les plantes, les sols et les cours d'eau;
-établir le portrait agroenvironnemental d'une entreprise agricole;
-élaborer des programmes d'amendement et de fertilisation des sols;
-trouver et appliquer des solutions réalistes et efficaces pour résoudre des problématiques environnementales en milieu agricole et en évaluer l'impact économique;
-réaliser sur le terrain des projets d'évaluation de l'état des sols, de conservation des sols/eau/ressources, d'implantation de système agroforestier, de valorisation de matières organiques par compostage, de relevés topographiques et d'interprétation des données géomatiques.

8 raisons de choisir l'ITA?

1-Profiter d'importantes infrastructures pédagogiques horticoles et agricoles sur notre campus : complexe serricole, grands tunnels, laboratoires de botanique, sol, phytoprotection et culture in vitro, 150 hectares de terres dont 80 certifiés « bio » par Québec Vrai, un centre de compostage, des installations agricoles en production laitière/laitière biologique/bovine/ovine/avicole, ainsi que de la proximité de vastes laboratoires naturels : rivières, berges, forêts.

2-Être entouré de nombreux experts du domaine agroenvironnemental.

3-Travailler en période estivale grâce à des stages rémunérés avec possibilité d'expérience à l’international.

4-Suivre une formation collégiale en agroenvironnement unique au Québec .

5-Être informé des dernières tendances en développement durable et en agroenvironnement.

6-Échanger avec les acteurs et employeurs de l'industrie lors de diverses occasions : Journée carrière, visites d'entreprises, stages, conférences, etc.

7-Participer à Expo-Poc, grande foire agricole publique pour y partager votre passion et vos connaissances avec les visiteurs.

8-Trouver un emploi à votre hauteur grâce à des rencontres professionnelles avec des employeurs et notre Service de placement.

Après votre DEC

Vos possibilité de carrières
conseiller en agroenvironnement
technologue en aménagement du territoire, en agroforesterie, en bioénergie ou en biogénie
conseiller technique ou inspecteur en agroenvironnement
technologue en support à la recherche


 

Vos employeurs potentiels
entreprises en génie rural
municipalités, ministères et organismes gouvernementaux
clubs-conseils et cabinets d'experts-conseils en agroenvironnement
organismes de bassins versants (OBV)
centre de recherche et établissements d'enseignement

Passerelles DEC-BAC
Agronomie
Agroéconomie
Génie agroenvironnement
Certificat en horticulture et gestion d'espaces verts

D’autres passerelles s’offrent peut-être. Renseignez-vous auprès des universités, car elles peuvent exiger des cours collégiaux préalables.  

Demande d'admission

Les admissions sont terminées. Surveillez cette section pour découvrir si des places demeurent libres au second tour d'admission.

Le processus d'admission diffère pour les candidats internationaux. Renseignez-vous!

Campus de La Pocatière


Conditions d'admission et préalables
Être titulaire d'un diplômes d'études secondaires (DES) OU être titulaire d'un diplômes d'études professionnelles (DEP) et avoir réussi les matière suivantes :

  • langue d'enseignement de la 5e secondaire
  • langue seconde de la 5e secondaire
  • mathématiques de la 4e secondaire
    ET

Avoir réussi les mathématiques de la séquence Culture, société et technique de la 4e secondaire ou les mathématiques 514.


Exigences sur la maîtrise de la langue française
« Tout candidat qui ne répond à aucun des énoncés suivants doit démontrer qu’il possède le niveau de français attendu pour entreprendre des études au collégial :
-Candidats ayant étudié dans un établissement secondaire au Québec*;
-Candidats ayant étudié dans un établissement francophone au Canada*;
-Candidats ayant étudié en France, en Belgique ou à Monaco*;
-Candidats ayant étudié dans un lycée français reconnu à l’étranger homologué*.

* Un candidat répondant à cet énoncé peut aussi devoir se soumettre à un test de connaissance de la langue française si ses résultats scolaires dans la discipline du français à un niveau comparable ou supérieur à l’équivalent d’un 5e secondaire du Québec sont insuffisants. » (source : SRACQ. Test de connaissance de la langue française, février 2018. https://www.sracq.qc.ca/admission/test-connaissance-francais.aspx)

Afin de répondre aux exigences relatives à la maîtrise de la langue française, le candidat doit réaliser un test de connaissance du français reconnu par l’Institut et obtenir le seuil minimal demandé.

Notez qu'un ordinateur portable sera exigé lors de votre entrée au programme. Il devra répondre minimalement aux critères suivants :

  • type Windows 8.1 ou plus récent
  • connexion sans fil 802.11N
  • autonomie sur batterie de 4 heures
  • en mesure de faire fonctionner adéquatement un navigateur Web et la suite Office 365. 

L'ITA offre l'abonnement à Office 365 pour la durée de vos études. Cet abonnement permet l'utilisation des fonctionnalités d'Office sur tous types de plateforme et donne accès à Microsoft Office ainsi qu'à un ensemble de services de données en nuage.

Profil en techniques d'intervention en agroenvironnement (voie D, environnement)

Ce profil permet d’examiner différentes problématiques environnementales en milieu rural, de même que les  actions visant  à résoudre et à améliorer la situation, que ce soit par la restauration et la protection des sites, l’implantation de brise-vent ou de bandes-riveraines ou par  la mise en valeur du milieu. La formation se développe autour d'un projet intégrateur unique avec un organisme de bassin versant en lien avec les objectifs de développement durable. Concrètement, ta formation te permettra d’intervenir au regard de  la conservation des sols, de la biodiversité et de  l’implantation de brise-vent ou de bandes-riveraines. De plus, tu y découvriras entre autres: 

Déroulement de la formation

En première année, les deux sessions communes portent principalement sur l'étude des sols, des plantes, des fertilisants minéraux et organiques, de la machinerie agricole et une introduction à l'agroforesterie. 

En deuxième année, tu appendras à caractériser  les problématiques liées aux différents milieux agricoles à l’échelle d’une ferme et d’un bassin versant, ainsi qu’à préparer différents plans et relevés topographiques.

En troisième année, les cours te serviront à analyser et proposer différentes solutions. Tu auras la possibilité de travailler sur des situations réelles et concrètes.

 Consulte la grille de cours.


Infrastructures en soutien à la formation

  • Ferme-école LAPOKITA : centre de compostage, serres, vacherie, porcherie-école, bergerie, aire d'hivernage pour les bovins de boucherie
  • Laboratoires informatiques
  • Laboratoires spécialisés pour la caractérisation des sols, de l’eau et des plantes

 

Visionne le témoignage de Marie-Paul, étudiante en TPHE, voie D - Environnement