Vous êtes ici :
8 mai 2020

​​​​Tendre la main pour soutenir la communauté

Les étudiants et les membres du personnel de l'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) sont reconnus comme étant des gens de cœur. Depuis le début de la pandémie de la COVID-19, de nombreuses personnes s'activent pour appuyer les étudiants de l'établissement, mais aussi différentes organisations qui viennent en aide à la population du Bas-Saint-Laurent et de la Montérégie. L'ITA tient à saluer toutes les initiatives qui sont prises dans ses campus de La Pocatière et de Saint-Hyacinthe.

Un fonds d'entraide destiné aux étudiants de l'ITA

La Direction adjointe des affaires étudiantes (DAAE) de l'ITA, en collaboration avec les fondations des deux campus de l'institution, soit la Fondation de l'ITA, campus de La Pocatière et la Fondation Édouard-Brochu (campus de Saint-Hyacinthe), a créé un fonds d'entraide pour prêter main-forte aux étudiants qui, depuis le début de la crise, se montrent les plus vulnérables sur le plan financier. Les étudiants de l'ITA peuvent également avoir recours au fonds de dépannage, qui existait déjà avant la pandémie. Ce fonds consiste en une aide financière qui pourra être remboursée une fois que les moyens financiers des étudiants le permettront.

« Le contexte exceptionnel des dernières semaines entraîne des bouleversements importants dans la vie de nos étudiants. C'est pourquoi nous tenons à nous mobiliser pour atténuer le stress et les difficultés que peut engendrer cette situation inhabituelle », explique M. Nicolas Durand, directeur de la DAAE à l'ITA. Ainsi, les étudiants qui se trouvent dans une situation précaire peuvent en tout temps communiquer avec le personnel de la DAAE pour faire part de leurs besoins.​​


Du soutien aux organismes locaux

Compte tenu de la nature de ses activités, il est tout naturel pour l'ITA d'offrir des denrées afin de satisfaire aux besoins alimentaires de la population la plus vulnérable, alors que les serres des deux campus foisonnent de fruits et de légumes frais. L'Institut tient à souligner l'apport exceptionnel des technologues et des jardiniers qui travaillent à effectifs réduits pour assurer les services essentiels dans les deux campus de l'établissement, de même que la récolte des produits offerts aux banques alimentaires de La Pocatière et de Saint-Hyacinthe.

Le campus de La Pocatière a fait don non seulement de nombreux légumes à Moisson Kamouraska, tels que concombres, radis, rabioles et verdures (laitues, épinards, fines herbes, etc.), mais aussi de produits confectionnés par les étudiants avant le début de la crise : sorbet, confiture et gelée. Quant au campus de Saint-Hyacinthe, il a remis quantité de fruits et de légumes à La Moisson Maskoutaine : concombres, poivrons, tomates, aubergines, betteraves, laitues, épinards, fraises, framboises, etc. Il a également offert des produits d'élevage tels que des lapins, des poules pondeuses, des poulets de chair et des dindons, ainsi qu'une importante quantité d'œufs.

Par ailleurs, des étudiants de l'Institut ont répondu à l'appel du gouvernement du Québec et donnent de leur temps aux nombreux organismes communautaires qui ont un besoin criant de bénévoles. L'ITA tient à les remercier sincèrement pour leur engagement et leur générosité.

Notons enfin que certains technologues du campus de Saint-Hyacinthe prêtent main-forte aux laboratoires dédiés au dépistage de la COVID-19. De même, l'Institut a remis gracieusement ses inventaires de matériel de protection aux centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent et de la Montérégie : gants, masques, blouses et combinaisons, savon antibactérien et désinfectant antiseptique.​