Vous êtes ici :
30 septembre 2020

​Une reprise des cours en présentiel pour l’ensemble des étudiants au campus de La Pocatière de l’ITA

​L'Institut de technologie agroalimentaire (ITA) est heureux d'annoncer la relance des activités pédagogiques en présentiel pour l'ensemble des étudiants du campus de La Pocatière dès le lundi 5 octobre. En effet, les laboratoires pratiques pour les programmes de Gestion et technologies d'entreprise agricole (GTEA) et de Technologie des productions animales (TPA) pourront reprendre une semaine plus tôt que ce qui a été annoncé initialement.

Les discussions avec la Santé publique et le portrait épidémiologique de la région permettent à l'Institut d'aller de l'avant avec cette relance des activités présentielles. « Ce retour au campus pour l'ensemble des étudiants est une excellente nouvelle. Toutefois, la situation au Bas-Saint-Laurent et au Québec demeure fragile. Afin d'espérer maintenir l'enseignement hybride jusqu'en décembre, sans compromettre la santé et la sécurité de la population et des personnes les plus vulnérables, la reprise des activités doit évidemment se dérouler dans le respect des mesures rehaussées annoncées la semaine dernière », explique M. Sylvain Gingras, directeur du campus de La Pocatière.

En effet, la relance des cours au campus de La Pocatière exige une réévaluation des activités jugées essentielles en présence afin de réduire davantage l'achalandage au campus, une distanciation physique de 2 mètres en tout temps ainsi que le respect strict de la part des étudiants et du personnel de l'ITA des consignes de la Santé publique. De même, bien que des cours soient de nouveau possibles sur le campus pour 100 % des étudiants, les activités parascolaires, quant à elles, continueront d'être offertes de façon virtuelle.

Rappelons que si un étudiant ou un employé de l'Institut ressent des symptômes associés à la COVID-19 ou qu'il a été en contact étroit avec une personne déclarée positive, il est demandé qu'il reste chez lui en isolement préventif. Il doit contacter dans les plus brefs délais la Santé publique au 1 877 644-4545 et suivre les directives qui lui seront fournies.​