Vous êtes ici :
16 avril 2021

Un collège 100 % agroalimentaire. Ouais, mais quel avantage??​

  • « Parfait, monsieur/madame, j'ai bien noté vos besoins. Je vous reviens d'ici quelques jours avec une soumission complète pour votre ferme. »
  • « Excellent, je vous ferai un suivi lorsque j'aurai reçu les soumissions de tous les fournisseurs et pris ma décision pour aller de l'avant avec l'achat. »​

On croirait entendre les bribes d'une discussion entre un producteur agricole et son conseiller en équipement ou machinerie, pas vrai? Hé non! On assiste en réalité à un cours pratique mettant en commun des étudiants de deux programmes agricoles offerts à l'ITA. Récemment, les étudiants de Technologie du génie agromécanique (TGA) ont organisé un mini-salon agricole destiné à leurs collègues de Gestion et technologies d'entreprise agricole (GTEA). 

À l'ITA, la collégialité est omniprésente chez nos étudiants et les professeurs la mettent aussi à profit dans leur enseignement; les jumelages entre programmes sont tellement profitables! Mais concrètement, qu'est-ce ça veut dire? En étant spécialisé en agroalimentaire, l'Institut met en commun ses ressources des différents programmes lors de certaines activités pédagogiques. Une exclusivité en formation collégiale, puisque l'ITA est le seul collège à offrir l'ensemble des techniques touchant l'agroalimentaire!

Revenons à l'exemple du mini-salon. Les étudiants de chaque programme d'études devaient respectivement remplir un objectif pédagogique tout en travaillant ensemble. Comme s'ils étaient sur le marché du travail, ils ont mené un processus de vente/achat d'équipement ou de machinerie agricole; les uns à titre de représentants et les autres en tant qu'acheteurs.

Dans le cadre de leur cours Faire de la représentation commerciale, nos étudiants de TGA ont joint une entreprise qu'ils représentaient au mini-salon. L'atelier de génie rural de l'ITA s'est transformé en véritable salle de montre! On y trouvait : tracteur, louve, robot pousseur d'ensilage, barrières, robot de traite, épandeurs, etc., en plus de l'affichage pour kiosque, de la documentation technique, des brochures promotionnelles, des vidéos d'information. L'objectif était de mettre en action nos étudiants et de leur permettre de développer leurs compétences en service-conseil et vente.

Cette activité s'inscrivait également dans le cadre du cours Innovation technologique adaptée à l'entreprise des GTEA. À titre d'acheteurs potentiels, les étudiants devaient préalablement cibler un investissement bénéfique à faire sur leur ferme en matière d'innovation et se renseigner en visitant les différents kiosques. Un étudiant qui souhaitait faire l'acquisition d'une louve automatique pour l'alimentation de ses veaux a ainsi pu obtenir des informations techniques et surtout un prix de la part de ses conseillers en TGA. Ceux-ci ont effectivement cerné les besoins du client, fait une recherche de prix et présenté leur soumission au client dans les jours suivant le mini-salon.

Un exemple parmi tant d'autres

On aurait tout aussi bien pu te parler :

  • Des étudiants de Technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA) qui lors de leur cour de boulangerie profitent du passage d'un professeur de production agricole végétale pour comprendre les facteurs de qualité du grain, sa récolte, son entreposage. Inversement, des GTEA qui bénéficient de l'expertise du professeur de boulangerie de TPQA pour en apprendre plus sur les caractéristiques et la qualité des grains de blé nécessaires à la confection d'un pain.
  • Des étudiants de GTEA qui souhaitent réaliser un projet de production misant sur la diversification des activités à la ferme et communiquent avec le département de TPQA pour entreprendre la transformation du lait de chèvre en lait glacé aromatisé et en yogourt.
  • D'une étudiante de Technologie de la production horticole agroenvironnementale (TPHA) qui s'adresse au département de TPQA pour obtenir de l'aide afin de connaître l'acidité et le taux de sucre des tomates produites dans le cadre de son projet de fin de DEC.

Bref, les échanges entre programmes sont gagnants pour la communauté de l'ITA, tant étudiante que professorale.

Une réalité partagée, une passion commune
Autre avantage de choisir l'ITA, un collège spécialisé en agroalimentaire? Le fait de joindre un groupe de personnes qui se nourrissent de la même passion que toi. Choisir l'ITA, c'est côtoyer des gens qui proviennent des quatre coins de la province et de l'extérieur de nos frontières avec qui partager ta réalité et découvrir d'autres manières de faire. C'est aussi tisser des liens si forts avec tes collègues de classe et tes professeurs que l'ITA devient une seconde famille, un clan. Rares sont les établissements de formation qui génèrent autant d'attachement avec et entre ses étudiants!


Période d'admission

Tu as un intérêt pour l'agriculture, l'horticulture, le domaine alimentaire. Bonne nouvelle! Il te reste quelques jours pour déposer une demande d'admission au 2e tour pour la rentrée d'automne 2021. Tous nos programmes sont ouverts, à l'exception de notre programme contingenté Techniques équines.

Dépose ta demande avant le 21 avril au sram.qc.ca (campus Saint-Hyacinthe) ou le 1er mai au sracq.qc.ca​ (campus La Pocatière).

Tu aimerais en savoir plus avant de t'inscrire dans l'un de nos programmes, visite le site Internet de le l'ITA ou communique avec notre équipe en information scolaire. Elle se fera un plaisir de répondre à tes questions.

Campus de Saint-Hyacinthe : Pascale Côté, 450 778-6504 poste 6416

Campus de La Pocatière : Nathalie Rioux, 418 856-1110, poste 1216

ou par courriel : ita@ita.qc.ca