Vous êtes ici :
30 mars 2021

​​​TPHA : Un programme collégial polyvalent et actuel pour des emplois passionnants en production horticole​

​​

​La pandémie a mis en lumière l'importance de l'agriculture, de la production locale, de l'autosuffisance alimentaire ainsi que les bénéfices des végétaux sur l'humain. Tu fais partie de ceux qui ont développé un intérêt pour l'agriculture urbaine? Tu souhaites produire des aliments de qualité, locaux et sains, en milieu agricole ou urbain,​​ ou tu t'intéresses à la production ​de plantes ornementales utilisées pour leurs bienfaits sur l'environnement, la santé publique et le bien-être​? Tu désires pratiquer une agriculture plus en phase avec l'écologie? Ne cherche plus! L'ITA est le collège qu'il te faut pour acquérir toutes les connaissances théoriques et pratiques pour y arriver avec son programme Technologie de la production horticole agroenvironnementale (TPHA).​


Un technologue polyvalent en devenir

Au cours de ta formation, tu apprendras à produire différents végétaux (fruits, légumes, productions ornementales, arbres et arbustes) en plus d'apprendre les notions de fertilisation, de dépistages d'insectes nuisibles et utiles, la protection de l'environnement, ainsi que les différentes techniques innovantes et actuelles dans différents contextes de productions végétales. Tu pourras même te spécialiser lors de ta troisième année d'études selon tes champs d'intérêt. Tu auras des choix de cours à la carte qui te permettront d'explorer la permaculture, l'agroforesterie, les phytotechnologies ou les tendances et innovations.

Tu diplômeras avec un bagage de connaissances qui te permettra d'être polyvalent sur le marché du travail. Tu auras même les connaissances nécessaires pour démarrer ta propre entreprise.

 

Une formation les deux mains dans la terre

En TPHA, tu mettras tes connaissances théoriques en pratique, les deux mains dans la terre, et tu seras accompagné d'une équipe de professeurs et de technologues chevronnés et passionnés par leur travail. Champs, serres chauffées et tempérées, entrepôts éclairés artificiellement, tunnels en champs, productions hivernales sous tunnels, murs végétalisés, toits verts, autant de terrains de jeux où tu mettras en pratiques les connaissances acquises.

Deux campus : deux spécificités

En optant pour l'ITA, tu as le choix entre deux campus qui détiennent chacun leurs forces et leurs particularités. Tu peux donc te diriger vers celui qui répond à tes intérêts en fonction de ce que tu souhaites faire sur le marché du travail.​

À La Pocatière, tu auras la chance de parfaire tes connaissances dans des installations certifiées biologiques, dont 125 hectares de champs, un verger, des vignes et des serres. Une spécialisation est même offerte en agroécologie, un mode de production idéal si tu souhaites pratiquer une horticulture en synergie avec l'écosystème agricole.

Au campus de Saint-Hyacinthe, tu pourras te spécialiser selon le type de culture : culture de légumes en serre, culture de légumes en champs, en abris froids et grandes cultures, culture fruitière ou culture de plantes ornementales et production d'arbres et arbustes.

 

Nouvelles venues à Saint-Hyacinthe, les serres froides et tempérées permettent de produire des légumes en hiver. Plusieurs légumes feuilles et légumes racines peuvent être produits dans une serre qui est peu ou pas chauffée.

Projet de fin d'études

À la fin de ton parcours scolaire, tu réaliseras un projet synthèse.

À Saint-Hyacinthe, les projets menés par les étudiants les préparent à conseiller ou implanter une entreprise horticole, à s'impliquer dans des projets communautaires ou avec les intervenants du milieu horticole, ou à devenir des chefs de culture capable à la fois d'appliquer des programmes de régie, mais aussi d'innover et permettre de s'adapter aux défis environnementaux, commerciaux et climatiques auxquels ils sont confrontés.  

Par exemple, cette année, nous avons différents projets des plus intéressants qui portent par exemple sur la qualité nutritive de tomates biologiques produites en serre, la production de légumes feuilles et racines en mode de production nordique, l'implantation d'un verger de kiwis biologiques, l'implantation de projets communautaires en milieu urbain, l'utilisation d'éclairage DEL dans la production de poivrons et plus encore.  

Au campus de La Pocatière, tu bâtiras un plan de production en horticulture biologique. Tu intégreras les compétences techniques acquises au cours de ta formation, mais également des projections économiques qui stimuleront ton esprit d'entrepreneur. Tu pourras bonifier ton plan de production par la réalisation d'un projet pratique de recherche en productions légumières ou fruitières. Bref, ta session finale du DEC a pour objectif de valoriser tes capacités d'analyse face à des défis concrets en régie de culture, en protection de l'environnement et en économie.

Possibilité de faire ton DEC sur deux ans au c​ampus de Saint-Hyacinthe, une exclusivité!

Une grille de cours sur deux ans sera offerte dès cet automne au campus de Saint-Hyacinthe. Cette option te permettra de faire ta formation de façon intensive sur 2 ans, plutôt que 3. Pour consulter la grille de cours et les préalables, visite notre site Internet.

 

Période d'admission

Nous t'avons convaincu que le programme TPHA était fait pour toi? Il reste quelques places au
2e tour pour la rentrée d'automne 2021. Dépose ta demande d'admission avant le 21 avril au sram.qc.ca (campus Saint-Hyacinthe) ou le 1er mai au sracq.qc.ca (campus La Pocatière).

Tu aimerais en savoir plus avant de t'inscrire. Visite le http://www.ita.qc.ca/TPHA, écris-nous à ita@ita.qc.ca ou communique avec notre équipe en information scolaire. Elle se fera un plaisir de répondre à tes questions.

Campus de Saint-Hyacinthe : Pascale Côté, 450 778-6504 poste 6416

Campus de La Pocatière : Nathalie Rioux, 418 856-1110, poste 1216

ou par courriel : ita@ita.qc.ca

Crédit photo : Éric Labonté, MAPAQ​