Vous êtes ici :
30 octobre 2020

Notre DEC en TPQA résumé en sept chiffres!

Chaque jour, tu te nourris d'aliments qui sont passés sous l'œil aguerri d'un diplômé en Technologie des procédés et de la qualité des aliments (TPQA) : fromages, pâtes alimentaires, viandes fumées, tofu, pain, beurre/margarine (pas de débat ici 😉), etc. Les technologues contribuent à la délicieuse variété de notre alimentation et, surtout, à la salubrité de celle-ci. Voici sept informations sur le programme d'études en TPQA offert par l'ITA, qui gagne à être connu. Tu y penseras assurément lors du prochain repas que tu dégusteras!

Sept métiers
Quel type de poste peut occuper un diplômé en Technologie des procédés et de la qualité des aliments à sa sortie de l'ITA? Voici les sept principaux emplois : inspecteur, technologue en recherche et développement, superviseur de production, technologue en contrôle de la qualité, responsable de l'assurance qualité, technologue en procédés de transformation et représentant technique .

Et quelles sont tes chances de décrocher un emploi? On en parle plus en détail à la fin du texte. 

Six apprentissages clés
Pour occuper l'un de ces postes, il te faut des connaissances solides dans divers aspects de la transformation et de la qualité des aliments. Ainsi, la formation te permettra d'acquérir des notions en :

-fabrication d'aliments,
-développement de nouveaux produits et amélioration d'aliments existants (moins de sel, sans gluten, additionné de vitamines C, etc.);
-inspection et contrôle des aliments, des procédés de transformation et la conservation des aliments;
-implantation ou maintien d'un système d'assurance qualité;
-intervention sur une unité de fabrication automatisée;
-coordination d'une équipe de travail.

Le bagage est vaste et c'est justement ce qui te rend si attrayant en tant que diplômé aux yeux de tes futurs employeurs!

Cinq secteurs alimentaires couverts​
Au cours de la formation, tu auras la chance de toucher la transformation des produits :

-laitiers : lait, beurre, crème glacée, lait en poudre, fromage, yogourt;
-boulangers : pain, brioche, croissant, bag​el, baguette;
-carnés : viande hachée/fumée, charcuterie (jambon, saucissons, saucisses);
-végétaux : légumes en conserve, confitures, fruits surgelés, jus;
-ainsi que les boissons alcooliques ou fermentées : moût, vin, bière, liqueur.

Bref, plus aucun aliment n'aura de secret pour toi à la fin de ton DEC!

Quatre lieux importants lors de ta formation
Durant tes trois années de formation, tu passeras près de 50 % de ton temps en mode pratique dans :

-les usines-pilotes : pour les produits laitiers, boulangers, carnés et végétaux;
-les laboratoires de chimie, de microbiologie, de physique, d'électricité : visant à faire de toi un parfait technologue;
-la cuisine expérimentale : pour les productions à plus petite échelle;
-et le local d'évaluation sensorielle : un lieu conçu pour mettre à l'épreuve tes produits alimentaires auprès de vrais consommateurs et améliorer tes capacités sensorielles (détection de goûts, textures, odeurs, etc.).

Et le programme est offert en formule Alternance travail études pour te mettre davantage en action.

Trois ans de DEC = un an de moins au baccalauréat!!

Oui, en choisissant l'ITA pour te former, tu profites d'une entente exclusive entre notre établissement et l'Université Laval qui réduit d'un an ton cheminement au baccalauréat en Sciences et technologie des aliments. Tous les candidats qui ont profité de ce privilège le disent : c'est le meilleur parcours qui soit! ​

Deux campus pour mieux te servir
Le programme est offert dans nos deux campus, La Pocatière et Saint-Hyacinthe. Au-delà de la différence du milieu d'études (région versus zone métropolitaine), chaque campus détient un caractère particulier. À La Pocatière, le programme est davantage axé sur les productions artisanales, sans omettre le volet industriel, et fait place à la transformation des aliments biologiques! Du côté de Saint-Hyacinthe, on évolue au cœur de la Technopole agroalimentaire, un centre névralgique de l'industrie alimentaire québécoise. 

Un emploi à la fin de ton DEC
Depuis plusieurs années, 100 % des diplômés du programme (Source :  https://pygma.ca/154A0) se trouvent un emploi. Généralement, un emploi qui les attend avant même d'avoir terminé leur DEC.

Comme si ce n'était pas déjà assez, en 2016, le magazine L'Actualité plaçait TPQA au sommet d'un classement des programmes de formation technique offrant le meilleur salaire à l'entrée sur le marché du travail. 

Tu as l'eau à la bouche?
Tu voudrais en savoir plus sur cette technique, rends-toi sur la section TPQA de notre site Internet ou participe au Salon virtuel de l'étudiant du 29 octobre au 6 novembre. Sinon, profite de nos Portes ouvertes virtuelles qui approchent (14 novembre Campus La Pocatière, 21 novembre Campus Saint-Hyacinthe). Tu peux aussi joindre notre équipe en information scolaire par téléphone ou courriel sur les heures régulières de bureau.

La Pocatière : Nathalie Rioux, 418 856-1110, poste 1216
Saint-Hyacinthe : Pascale Côté, 450 778-6504 poste 6416
ita@ita.qc.ca